Nouvelles
VR

Les réseaux canadiens de recharge de VÉ affichent une croissance à deux chiffres depuis le début de la pandémie


Vous ne vous contentez pas de l'imaginer. Il existe de plus en plus de bornes de recharge pour VE. Notre dernier décompte des déploiements de réseaux de recharge au Canada montre une augmentation de 22 % des installations de recharge rapide depuis mars dernier. Malgré 10 mois difficiles, il y a maintenant moins de lacunes dans l'infrastructure des VÉ au Canada.

 

En mars dernier, Electric Autonomy faisait état de la croissance des réseaux de recharge de véhicules électriques au Canada. Les réseaux aux niveaux national et provincial entreprenaient d'importants projets d'expansion, visant à réduire rapidement les écarts entre les zones où les propriétaires de véhicules électriques pouvaient conduire en toute confiance.

 

Aujourd'hui, au début de 2021, il est clair que malgré les bouleversements généralisés qui ont caractérisé une grande partie de 2020, une grande partie de cette croissance prévue a été réalisée. De nombreux réseaux continuent de travailler à des plans audacieux d'expansion pour le reste de cette année et au-delà.

 

Au début de ce mois, les données de Ressources naturelles Canada ont montré qu'il y avait 13 230 chargeurs de VE dans 6 016 stations publiques à travers le pays. Cela représente une augmentation de près de 15% par rapport aux 11 553 chargeurs dans 4 993 stations que nous avons signalés en mars.

 

De manière significative, 2 264 de ces chargeurs publics sont des chargeurs rapides à courant continu, capables de recharger complètement le véhicule en moins d'une heure et parfois en quelques minutes. Ce nombre, qui a augmenté de plus de 400 depuis mars – une augmentation de 22 % – est le plus crucial pour les conducteurs de véhicules électriques qui envisagent de longues distances.

 

Les chargeurs de niveau 2, qui prennent généralement quelques heures pour charger complètement un VE, sont également importants car ils permettent aux conducteurs de recharger lorsqu'ils se trouvent à des destinations telles que les lieux de travail, les centres commerciaux, les quartiers d'affaires et les attractions touristiques.

 

Comment ces totaux de chargeur se répartissent-ils par réseau ? Nous avons compilé le tour d'horizon suivant de la base installée actuelle pour chaque fournisseur majeur - y compris quelques nouveaux arrivants - ainsi que de courts résumés des faits saillants récents et des plans futurs. Ensemble, ils rapprochent le Canada d'un avenir sans anxiété liée à l'autonomie et mettent les véhicules électriques à la portée des acheteurs potentiels du monde entier.

 

Réseaux nationaux

Tesla

● l Charge rapide CC : 988 chargeurs, 102 stations

● l Niveau 2 : 1 653 chargeurs, 567 bornes

 

Bien que la technologie de charge exclusive de Tesla ne soit actuellement utilisée que par ceux qui conduisent des Teslas, ce groupe représente une partie importante des propriétaires canadiens de véhicules électriques. Auparavant, Electric Autonomy avait signalé que le modèle 3 de Tesla était de loin le véhicule électrique le plus vendu au Canada au cours du premier semestre de 2020, avec 6 826 véhicules vendus (plus de 5 000 de plus que le second, Chevrolet’s Bolt).

 

Le réseau global de Tesla reste l'un des plus complets du pays. Établi pour la première fois dans une capacité limitée entre Toronto et Montréal en 2014, il compte maintenant des centaines de bornes de recharge rapides et de niveau 2 s'étendant de l'île de Vancouver à Halifax sans lacunes majeures, et n'est absent que de la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

 

À la fin de 2020, les superchargeurs V3 de nouvelle génération de Tesla ont commencé à apparaître partout au Canada, faisant du pays l'un des premiers endroits à accueillir les stations de 250 kW (aux taux de charge de pointe).

 

Un certain nombre de chargeurs Tesla ont également été déployés dans le cadre du réseau de recharge pancanadien de Canadian Tire, que le géant de la vente au détail a annoncé en janvier dernier. Grâce à un investissement de 5 millions de dollars et avec 2,7 millions de dollars de Ressources naturelles Canada, Canadian Tire prévoyait d'apporter la recharge rapide DC et de niveau 2 à 90 de ses magasins d'ici la fin de 2020. Cependant, au début de février, en raison de COVID -retards liés, il ne compte que 46 sites, avec 140 chargeurs, en fonctionnement. Electrify Canada et FLO fourniront également des chargeurs à Canadian Tire aux côtés de Tesla dans le cadre de cette entreprise.

 

FLO

● l Charge rapide CC : 196 stations

● l Niveau 2 : 3 163 stations

 

FLO est l'un des réseaux de recharge les plus complets au pays, avec plus de 150 chargeurs CC rapides et des milliers de chargeurs de niveau 2 opérationnels à travers le pays - sans compter leurs chargeurs dans le Circuit électrique. FLO propose également des bornes de recharge clés en main disponibles à la vente aux entreprises et aux particuliers pour un usage privé.

 

FLO a pu ajouter 582 stations à son réseau public jusqu'à la fin de 2020, dont 28 sont des chargeurs rapides CC. Cela représente un taux de croissance de plus de 25 %; FLO a récemment déclaré à Electric Autonomy qu'elle pensait pouvoir porter ce chiffre au-dessus de 30% en 2021, avec la possibilité que 1 000 nouvelles stations publiques soient construites à travers le pays d'ici 2022.

 

La société mère de FLO, AddEnergie, a également annoncé en octobre 2020 qu'elle avait obtenu 53 millions de dollars dans un plan de financement et que l'argent sera utilisé pour accélérer davantage l'expansion du réseau FLO nord-américain de la société.

 

Comme mentionné ci-dessus, FLO a également déployé plusieurs chargeurs dans le cadre du réseau de vente au détail de Canadian Tire.

 

Borne de recharge

● l Charge rapide DC : 148 chargeurs, 100 stations

● l Niveau 2 : 2 000 chargeurs, 771 bornes

 

ChargePoint est un autre des principaux acteurs du paysage de recharge des véhicules électriques au Canada et l'un des rares réseaux avec des chargeurs dans les 10 provinces. Comme avec FLO, ChargePoint fournit des solutions de recharge pour les flottes et les entreprises privées en plus de leur réseau de recharge public.

 

En septembre, ChargePoint a annoncé qu'elle devenait publique après un accord avec la société d'acquisition à vocation spéciale (SPAC) Switchback, estimé à 2,4 milliards de dollars. Au Canada, ChargePoint a également annoncé un partenariat avec Volvo qui permettra aux acheteurs du XC40 Recharge électrique à batterie de Volvo d'accéder au réseau de ChargePoint à travers l'Amérique du Nord. L'entreprise fournira également un certain nombre de chargeurs pour le réseau EcoCharge récemment annoncé, une collaboration entre Jour de la Terre Canada et IGA qui apportera 100 bornes de recharge rapide CC à 50 épiceries IGA au Québec et au Nouveau-Brunswick.

 

Pétro-Canada

● l Charge rapide CC : 105 chargeurs, 54 stations

● l Niveau 2 : 2 chargeurs, 2 stations

 

En 2019, l'« autoroute électrique » de Petro-Canada est devenue le premier réseau de recharge non exclusif à relier le Canada d'un océan à l'autre lorsqu'elle a dévoilé sa station la plus à l'ouest à Victoria. Depuis, il a ajouté 13 bornes de recharge rapide ainsi que deux chargeurs de niveau 2.

 

La majorité des gares sont situées près de l'autoroute transcanadienne, permettant un accès relativement simple pour ceux qui traversent une grande partie du pays.

 

Le réseau de Petro-Canada a reçu un financement partiel du gouvernement fédéral dans le cadre de l'Initiative de déploiement d'infrastructures pour les véhicules électriques et les carburants de remplacement de Ressources naturelles Canada. Le réseau de Petro-Canada a reçu 4,6 millions de dollars; le même programme a financé le réseau de Canadian Tire avec un investissement de 2,7 millions de dollars.

 

Dans le cadre du programme de RNCan, le gouvernement fédéral investit 96,4 millions de dollars dans des bornes de recharge pour véhicules électriques et hydrogène partout au pays. Une initiative distincte de RNCan, le Programme d'infrastructure pour les véhicules à émission zéro, investit 130 millions de dollars dans la construction de bornes de recharge dans les rues, sur les lieux de travail et dans les immeubles résidentiels à logements multiples entre 2019 et 2024.

 

Électrifier le Canada

● l Charge rapide DC : 72 chargeurs, 18 stations

 

Electrify Canada, une filiale du groupe Volkswagen, prend des mesures agressives dans l'espace de recharge canadien avec un déploiement rapide depuis sa première station en 2019. En 2020, la société a ouvert huit nouvelles stations en Ontario et s'est étendue en Alberta, en Colombie-Britannique et au Québec avec sept autres stations. Deux autres stations sont devenues opérationnelles au Québec à partir de ce mois de février. Electrify Canada possède l'une des vitesses de recharge les plus rapides de tous les réseaux canadiens : entre 150 kW et 350 kW. Les plans de l'entreprise d'ouvrir 38 stations d'ici la fin de 2020 ont été ralentis par les fermetures liées à Covid, mais ils restent déterminés à atteindre leur objectif.

 

Electrify Canada est l'homologue canadien d'Electrify America, qui a installé plus de 1 500 chargeurs rapides aux États-Unis depuis 2016. Pour ceux qui achètent le véhicule électrique e-Golf 2020 de Volkswagen, deux ans de sessions de recharge gratuites de 30 minutes à partir des stations Electrify Canada sont inclus.

 

Lots verts

● l Charge rapide DC : 63 chargeurs, 30 stations

● l Niveau 2 : 7 chargeurs, 4 stations

 

Greenlots est membre du groupe Shell et a une présence de recharge importante aux États-Unis. Au Canada, ses chargeurs rapides sont principalement situés en Ontario et en Colombie-Britannique. Bien que Greenlots ait été fondée il y a plus de dix ans, elle n'a commencé à installer des chargeurs rapides publics DC qu'en 2019, à Singapour, avant de s'étendre à travers l'Asie et l'Amérique du Nord.

 

SWTCH Énergie

● l Charge rapide CC : 6 chargeurs, 3 stations

● l Niveau 2 : 376 chargeurs, 372 bornes

 

SWTCH Energy, basée à Toronto, construit rapidement un réseau de chargeurs principalement de niveau 2 à travers le pays, avec des présences concentrées en Ontario et en Colombie-Britannique. Sur le nombre total d'installations à ce jour, 244 stations de niveau 2 et toutes les stations de niveau 3 ont été ajoutées en 2020. 

 

Au début de 2020, SWTCH a reçu 1,1 million de dollars de financement d'investisseurs, dont IBI Group et Active Impact Investments. SWTCH prévoit d'utiliser cet élan pour poursuivre son expansion, avec un plan de construction de 1 200 chargeurs dans les 18 à 24 prochains mois, dont 400 sont attendus dans l'année. 

 

Réseaux provinciaux

Le circuit électrique

● l Charge rapide CC : 450 stations

● l Niveau 2 : 2 456 stations

 

Le Circuit électrique, le réseau de recharge public fondé par Hydro-Québec en 2012, est le réseau de recharge provincial le plus complet au Canada (avec le Québec, plusieurs bornes se trouvent dans l'est de l'Ontario). Le Québec possède actuellement le plus grand nombre de véhicules électriques de toutes les provinces canadiennes, une réalisation qui est sans aucun doute due en partie à l'hydroélectricité abordable de la province et à son leadership précoce et solide en matière d'infrastructure de recharge. 

 

En 2019, Hydro-Québec a annoncé son intention de construire 1 600 nouvelles bornes de recharge rapide à travers la province au cours des 10 prochaines années. Cinquante-cinq nouvelles bornes de recharge rapide avec une vitesse de recharge de 100kW ont été ajoutées au réseau du Circuit électrique depuis le début de 2020. Le Circuit électrique a également récemment déployé une nouvelle application mobile qui comprend un planificateur de trajet, des informations sur la disponibilité des chargeurs et d'autres fonctionnalités. conçu pour rendre l'expérience de charge plus conviviale.

 

Réseau de recharge Ivy

● l Charge rapide DC : 100 chargeurs, 23 stations

 

Le réseau de recharge Ivy de l'Ontario est l'un des noms les plus récents de la recharge de véhicules électriques au Canada ; son lancement officiel a eu lieu il y a seulement un an, quelques semaines seulement avant que les premiers arrêts de COVID-19 ne secouent le Canada. Fruit d'un partenariat entre Ontario Power Generation et Hydro One, Ivy a reçu un financement de 8 millions de dollars de Ressources naturelles Canada dans le cadre de son initiative de déploiement d'infrastructures pour les véhicules électriques et les carburants de remplacement.

 

Ivy vise à développer un réseau complet d'emplacements "soigneusement sélectionnés" dans la province la plus peuplée du Canada, chacun avec un accès pratique aux commodités, telles que les toilettes et les rafraîchissements.

 

Il propose actuellement 100 chargeurs rapides DC dans 23 emplacements. Suivant ce modèle de croissance, Ivy s'est engagée à renforcer son réseau pour inclure 160 bornes de recharge rapides dans plus de 70 emplacements d'ici la fin de 2021, une taille qui la placerait parmi les plus grands réseaux du Canada.

 

BC Hydro VÉ

● l Charge rapide DC : 93 chargeurs, 71 stations

 

Le réseau provincial de la Colombie-Britannique a été établi en 2013 et offre une couverture importante reliant des zones urbaines comme Vancouver à des régions beaucoup moins peuplées de l'intérieur de la province, simplifiant grandement les trajets longue distance. Avant la pandémie, BC Hydro a annoncé son intention d'étendre son réseau en 2020 pour inclure plus de 85 emplacements.

 

En 2021, BC Hydro prévoit de se concentrer sur l'installation uniquement de chargeurs rapides CC avec des plans pour ajouter 12 sites d'actualités avec deux chargeurs rapides et mettre à niveau 25 autres sites. D'ici mars 2022, le service public prévoit d'avoir 50 chargeurs rapides CC supplémentaires, portant le réseau à près de 150 chargeurs répartis sur 80 sites.

 

Comme le Québec, la Colombie-Britannique offre depuis longtemps des rabais à l'achat de véhicules électriques. Il n'est pas surprenant qu'elle ait le taux d'adoption des VÉ le plus élevé de toutes les provinces canadiennes, ce qui rend une infrastructure de recharge solide essentielle pour soutenir une croissance continue. BC Hydro a également fait un travail important en ouvrant la voie à l'accessibilité de la recharge des véhicules électriques, comme l'a rapporté Electric Autonomy l'année dernière.

 

Réseau de recharge électronique

● l Charge rapide CC : 26 chargeurs, 26 stations

● l Niveau 2 : 58 chargeurs, 43 stations

 

Le réseau eCharge a été créé en 2017 par Énergie Nouveau-Brunswick dans le but de permettre aux conducteurs de véhicules électriques de se déplacer facilement dans la province. Grâce à un financement partiel de Ressources naturelles Canada et de la province du Nouveau-Brunswick, ces efforts ont abouti à un corridor de recharge avec une moyenne de seulement 63 kilomètres entre chaque station, bien en deçà de l'autonomie moyenne des véhicules électriques à batterie.

 

Énergie NB a récemment déclaré à Electric Autonomy que, bien qu'elle n'ait aucun plan actuel pour ajouter des chargeurs rapides supplémentaires à son réseau, elle continue de travailler pour installer plus de chargeurs publics de niveau 2 dans les lieux d'affaires et d'autres endroits à travers la province, dont deux ont été construits. l'année dernière.

 

Terre-Neuve-et-Labrador

● l Niveau 2 : 14 chargeurs

● l Niveau 3 : 14 chargeurs

 

Terre-Neuve n'est plus l'orpheline à recharge rapide du Canada. En décembre 2020, Newfoundland and Labrador Hydro a inauguré la première des 14 bornes de recharge qui composeront le réseau de recharge public de la province. Construit le long de la route transcanadienne du Grand St. John's à Port aux Basques, le réseau comprend un mélange de bornes de recharge de niveau 2 et de niveau 3 avec des vitesses de recharge de 7,2 kW et 62,5 kW, respectivement. À la sortie de l'autoroute, il y a aussi une station à Rocky Harbour (dans le parc national du Gros-Morne) pour desservir le site touristique. Les stations ne seront pas distantes de plus de 70 kilomètres.

 

L'été dernier, Newfoundland and Labrador Hydro a annoncé que le projet recevrait 770 000 $ en financement fédéral par l'intermédiaire de Ressources naturelles Canada, ainsi que près de 1,3 million de dollars de la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Le projet devrait être achevé au début de 2021. Actuellement, seule la station Holyrood est en ligne, mais l'équipement de recharge pour les 13 sites restants est en place.


Informations de base
  • Année de création
    --
  • Type d'entreprise
    --
  • Pays / région
    --
  • Industrie principale
    --
  • Principaux produits
    --
  • Personne morale d'entreprise
    --
  • Total des employés
    --
  • Valeur annuelle de sortie
    --
  • Marché d'exportation
    --
  • Clients coopéré
    --

Envoyez votre demande

Choisissez une autre langue
English English français français norsk norsk Nederlands Nederlands Ελληνικά Ελληνικά dansk dansk Suomi Suomi русский русский Português Português italiano italiano 日本語 日本語 Español Español Deutsch Deutsch Eesti Eesti čeština čeština български български Magyar Magyar Slovenščina Slovenščina Hrvatski Hrvatski Polski Polski 한국어 한국어 ภาษาไทย ภาษาไทย svenska svenska
Langue courante:français